Actualités

Le RODITSA fête ses 25 ans!

Cette année, le Regroupement d’organismes en DI/TSA de la Mauricie fête ses 25 années d’existence! Pour souligner ce grand moment, nous souhaitons retracer le chemin parcouru par le RODITSA, un organisme de défense des droits ayant vécu une grande évolution depuis sa naissance.

Aujourd’hui, le RODITSA a la chance de compter une dizaine de membres et se donne comme mission de « voir à la pleine reconnaissance et l’application des droits des personnes DI-TSA et leur famille par la promotion de leurs droits ainsi que des actions favorisant le plein exercice de leurs droits. »[1]

Dernièrement, nous avons eu la chance de nous entretenir avec Caroline Boucher, Présidente du conseil d’administration du RODITSA, dans le but de se remémorer le parcours de l’organisme dans lequel elle s’implique beaucoup depuis sa création.

Comment est né le RODITSA?

Avant la création du RODITSA existait le Comité régional de promotion et de sensibilisation en déficience intellectuelle. C’est en 1995 que le Comité désire aller de l’avant dans sa volonté d’obtenir une reconnaissance légale afin d’être reconnu comme un acteur important de changement social. Le comité devient donc un organisme communautaire autonome œuvrant dans les services de santé et les services sociaux.  À l’époque, la mission que se donnait l’organisme était surtout centrée sur de la promotion sur une base annuelle, plus particulièrement durant la Semaine Québécoise de la déficience intellectuelle et la sensibilisation aux personnes vivant avec une déficience intellectuelle dans le but de changer la perception de la société à leur égard. Vingt ans plus tard, en 2015, ont été intégrés les organismes œuvrant avec les personnes présentant un TSA; le comité en profite pour rafraichir son image corporative et se dote d’un nom plus représentatif, le Regroupement d’organismes en DI/TSA de la Mauricie.

Comment est perçue l’évolution de la défense des droits au sein de l’organisme?

Au sens large, il y a eu une évolution majoritairement positive concernant la défense des droits des personnes ayant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme. On a connu de beaux changements au niveau de l’intégration entre autres grâce à la sensibilisation de la société face au handicap. En effet, nous connaissons aujourd’hui une belle ouverture d’esprit de la part de la majorité de la population, mais il y a encore énormément de travail à faire pour en arriver à une intégration complète des personnes ayant une DI ou un TSA. C’est par exemple le cas dans le domaine du travail, où malheureusement, les capacités de ces gens ne sont toujours pas reconnues à leur juste valeur. De plus, certaines personnes perçoivent encore à tort la DI comme étant une maladie et non une simple différence. Il est important de ne pas percevoir ces personnes comme étant en situation de grande vulnérabilité, mais plutôt accepter leurs différences au sein de la société en voyant d’abord les apports qu’ils nous accordent ainsi que leurs compétences. Il faut également continuer de lutter contre la discrimination systémique que subissent ces personnes injustement. C’est pourquoi des organismes comme le RODITSA ont besoin d’exister, pour continuer de banaliser le handicap et de promouvoir l’inclusion totale de ces personnes uniques dotées d’un grand potentiel.

Quels sont les moments marquants du RODITSA?

L’organisme a participé à plusieurs campagnes de promotion au cours des 25 dernières années. Autrefois, ces campagnes étaient majoritairement concentrées durant la Semaine Québécoise de la déficience intellectuelle. Nous sommes heureux de pouvoir aujourd’hui étendre nos actions tout au long de l’année. Tout d’abord, il y a eu la permanence de l’organisme qui a été un signe encourageant d’avancement pour le RODITSA. Ensuite, un des exemples de campagnes ayant été fructueuses est sans doute la création de napperons distribués dans les restaurants de la Mauricie dans le but de promouvoir et de sensibiliser face à la déficience intellectuelle, ainsi que la création d’un carnet de santé universel dédié aux personnes vivant avec une DI.

Un évènement qui fonctionne encore très bien aujourd’hui est le Gala inspiration, qui est une belle occasion pour souligner les efforts et les accomplissements des personnes vivant avec une DI ou un TSA en Mauricie. Le Gala se tient aux deux ans et des trophées sont remis aux participants, ce qui donne l’occasion aux autres personnes présentes de prendre conscience de leur apport dans la société.

Quels sont les projets à venir ou les objectifs que le RODITSA aimerait atteindre dans le futur?

Dans les prochains mois, voire les prochaines années, le RODITSA souhaite mettre encore plus l’emphase sur la défense des droits des personnes vivant avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme. Il est d’une grande importance que tous reconnaissent leurs droits et les mettent en application en tout temps. De plus, pour que tous soient en mesure de comprendre ces droits, nous comptons entreprendre un projet de vulgarisation des différentes lois et politiques en vigueur via un nouveau répertoire dédié à la défense des droits sur notre site web, et des outils pratiques.  

La promotion et la sensibilisation font toujours partie des priorités de l’organisme également. Comme les ressources d’informations sont constamment en évolution avec les changements qu’apporte la technologie de l’information, nous souhaitons être présents sur le web et les réseaux sociaux afin de rester le plus accessible possible pour tous. Un mémoire sera aussi publié prochainement sur un sujet de droit qui touche l’actualité et les personnes DI-TSA.

Quel rôle joue le RODITSA en Mauricie et est-ce que ce rôle a évolué avec le temps?

Le rôle du RODITSA en Mauricie a changé depuis sa naissance. De nouveaux objectifs ont fait leur place au sein de la mission que se donne l’organisme aujourd’hui. Comme mentionné plus haut, le RODITSA souhaite s’adapter aux besoins et à l’évolution de la société d’aujourd’hui. Nous souhaitons pouvoir devenir un interlocuteur privilégié en DI-TSA lorsqu’une ressource est nécessaire.

La mission que se donne le Regroupement d’organismes en DI-TSA de la Mauricie est une mission accessible à tous, car chacun de nous devrait faire les efforts nécessaires pour s’instruire sur les droits fondamentaux et favoriser l’inclusion sociale de chaque personne en société. Notre devoir est de rendre ces informations accessibles et compréhensibles pour tous. À vous d’aller les consulter pour en apprendre davantage sur le sujet!

[1] REGROUPEMENT D’ORGANISMES EN Di-TSA DE LA MAURICIE, http://roditsamauricie.org/ .


Voir toutes les actualités
Réalisé avec le soutien financier de Office des personnes handicapées - Québec