Actualités

Les services de l’Office des personnes handicapées du Québec

En 2017, environ 1 053 350 personnes âgées de 15 ans et plus présentaient au moins une incapacité au Québec. Cela représente près de 16% de la population.[1] Il va de soi que ces personnes doivent avoir des ressources à leur portée afin de les aider à apprendre à vivre avec leur handicap. L’Office des personnes handicapées du Québec fait partie de ces organismes. En effet, l’OPHQ a comme mission globale d’accroître la participation sociale des personnes handicapées[2]. Bien entendu, les personnes avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme sont également visées. Comme l’Office est un organisme gouvernemental important, il joue un grand rôle au sein du gouvernement, en apportant de précieux conseils en liens avec les initiatives publiques qui influencent la vie des personnes qui vivent avec un handicap. L’OPHQ donne aussi plusieurs services directs à la population et offre un grand répertoire de documentation sur les personnes ciblées.

Dernièrement, l’Office a offert une conférence fort intéressante afin de présenter leurs services. Ces derniers ont été divisés en deux volets. On y retrouve la section « accueil, information et référence », puis la section « soutien, conseil et accompagnement »

Accueil, information et référence

Un des services de l’OPHQ est d’accueillir et de répondre aux demandes d’information et de donner les renseignements en lien avec les programmes et les services qui concernent les personnes handicapées. Si cela est nécessaire, ils réfèrent aussi les personnes concernées aux ressources qui seront en mesures de bien répondre à leurs besoins.

Soutien, conseil et accompagnement

L’Office est là pour soutenir et guider les personnes concernées vers les ressources adéquates et, si nécessaire, initier une démarche de plan de service. L’organisme sert aussi de conseiller pour rechercher des solutions afin d’améliorer leur participation en société. Un accompagnement ainsi qu’une représentation auprès d’autres organismes sont aussi possibles. De plus, des personnes ressources comme des agents d’aide à la clientèle sont disponibles. Des conseillers à l’intégration des personnes handicapées sont aussi présents, ceux-ci se déplaçant à la grandeur du Québec.

La conférence en ligne a aussi permis d’éclairer le type de demandes auxquelles l’OPHQ peut répondre. Par exemple, l’organisme peut agir en soutien à domicile et en ressources résidentielles en aidant à la vie quotidienne et en évaluant les besoins de services des personnes handicapées. Une intervention est aussi possible en soutien au revenu et en compensation des dépenses, comme un crédit d’impôt pour aidant naturel par exemple. L’OPHQ agit également dans le domaine du transport et en adaptation et réadaptation. Évidemment, ces exemples de services ne sont pas exhaustifs, mais démontrent bien le type de demandes auxquelles répond l’Office.

Onglet de documentation

Le site web de l’Office des personnes handicapées du Québec est une excellente ressource de guides et de documents pour aider la population à mieux comprendre la DI et le TSA et aider à adapter notre façon de communiquer avec eux.

Le premier recueil pertinent pour les personnes qui présentent une DI ou un TSA rassemble des mesures tirées de plans d’action des ministères et des organismes publics pour les personnes handicapées. Trois types de mesures y sont répertoriées, ayant chacune leurs catégories qui présentent les obstacles qui y sont associées. On y retrouve des mesures liées aux services à la population et aux relations avec les partenaires, au rôle de gestionnaire d’une organisation publique et à la mission générale de l’organisation. Pour connaître les catégories sous-jacentes et les obstacles qui y sont associés, le recueil est disponible sur leur site web. (https://www.ophq.gouv.qc.ca/publications/guides-de-loffice/guides-pour-les-ministeres-les-organismes-publics-et-les-municipalites/recueil-de-bonnes-pratiques-volet-ministeres-et-organismes-publics.html)

Le guide « Élaborer et produire des documents accessibles : un guide de bonnes pratiques » est aussi d’une grande valeur pour tous ceux qui souhaitent rédiger un document s’adressant entre autres aux personnes présentant une DI ou un TSA. De façon plus précise, ce guide explique clairement la bonne manière d’adapter le contenu d’un document en fonction de son format. Cet outil est également disponible sur le site web de l’OPHQ. (https://www.ophq.gouv.qc.ca/publications/guides-de-loffice/guides-pour-le-grand-public/elaborer-et-produire-des-documents-accessibles-un-guide-de-bonnes-pratiques.html)

L’Office rend aussi accessible des fiches sur les moyens de communications adaptés disponibles sous différentes figures, comme la communication téléphonique, la communication de personne à personne et les moyens technologiques. Le guide présente également les formats qui permettent d’adapter des documents. (https://www.ophq.gouv.qc.ca/publications/guides-de-loffice/guides-pour-les-ministeres-les-organismes-publics-et-les-municipalites/fiches-sur-les-moyens-de-communication-adaptes.html)

Un autre doutil qui mérite d’être lu est sans doute le « Guide d’application de la clause d’impact sur les personnes handicapées ». Comme ce document est un peu plus complexe, le RODITSA publiera sous peu un article entièrement dédié à celui-ci. En attendant, il est toujours disponible sur le web. (https://www.ophq.gouv.qc.ca/fileadmin/centre_documentaire/Guides/Guide_Clause_Impact.pdf)

Quant à lui, le « Guide des programmes destinés aux personnes handicapées, à leur famille et à leur proches » vise à rendre plus accessibles les renseignements en lien avec les programmes offerts aux personnes qui présentent un handicap et leur famille. On y retrouve aussi plusieurs programmes annexant chacun les informations pertinentes qui y sont associées, ainsi que des liens qui peuvent être utiles aux lecteurs. (https://www.ophq.gouv.qc.ca/fileadmin/centre_documentaire/Guides/Guide_Progammes_2017_Web.pdf)

Sous un format vidéo cette fois, cet outil présente plusieurs capsules pour les personnes qui travaillent avec le public afin de mieux les outiller à répondre et accueillir les personnes handicapées selon leurs particularités. La première capsule concerne l’accueil de personnes vivant avec un handicap, tandis que les capsules 6 et 7 sont dédiées à la déficience intellectuelle et au trouble du spectre de l’autisme. (https://www.ophq.gouv.qc.ca/publications/guides-de-loffice/guides-pour-le-grand-public/autoformation-mieux-accueillir-les-personnes-handicapees.html)

Comme il est possible de le remarquer, l’Office des personnes handicapées du Québec est un grand atout pour la population québécoise. Cet organisme présente des services directs et des outils forts pertinents qui sont là pour faciliter la vie des personnes qui présentent un handicap et de leurs proches. Consulter leur site web pour obtenir des renseignements devrait être un réflexe à développer, leur banque de documentation étant une si belle ressource à exploiter davantage.

Pour prendre contact avec la Conseillère à l’intégration des personnes handicapées en Mauricie, il est possible de contacter Danielle Gauthier aux coordonnées suivantes :

Téléphone: 1 866 680-1930, poste 30864

Courriel : danielle.gauthier@ophq.gouv.qc.ca

[1] OFFICE DES PERSONNES HANDICAPÉES DU QUÉBEC, « Aperçu statistique des personnes handicapées au Québec », (En ligne), https://www.ophq.gouv.qc.ca/publications/statistiques/personnes-handicapees-au-quebec-en-chiffres/apercu-statistique-des-personnes-handicapees-au-quebec.html#c28364.

[2] OFFICE DES PERSONNES HANDICAPÉES DU QUÉBEC, « Qui sommes-nous? », (En ligne), https://www.ophq.gouv.qc.ca/loffice/qui-sommes-nous.html.


Voir toutes les actualités
Réalisé avec le soutien financier de Office des personnes handicapées - Québec